53 – Bonne Nouvelle!

Ajouter aux favoris

Comment imagines-tu l’arrivée d’un héros sur terre ?

Luc 2,8-20

8 Dans la même région, il y a des bergers. Ils vivent dans les champs, et pendant la nuit, ils gardent leur troupeau. 9 Un ange du Seigneur se présente devant eux. La gloire du Seigneur les enveloppe de lumière, alors ils ont très peur. 10 L'ange leur dit : « N'ayez pas peur. Oui, je viens vous annoncer une bonne nouvelle qui sera une grande joie pour tout votre peuple. 11 Aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur est né pour vous. C'est le Christ, le Seigneur. 12 Voici comment vous allez le reconnaître : vous trouverez un petit enfant enveloppé dans une couverture et couché dans une mangeoire. » 13 Tout à coup, il y a avec l'ange une troupe nombreuse qui vient du ciel. Ils chantent la louange de Dieu : 14 « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et sur la terre paix à ceux que Dieu aime ! » 15 Ensuite, les anges quittent les bergers et retournent au ciel. Alors les bergers se disent entre eux : « Allons jusqu'à Bethléem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur Dieu nous a fait connaître. » 16 Ils partent vite et ils trouvent Marie, Joseph et le petit enfant couché dans la mangeoire. 17 Quand ils le voient, ils racontent ce que l'ange leur a dit sur cet enfant. 18 Tous ceux qui entendent les bergers sont étonnés de leurs paroles. 19 Marie retient tout ce qui s'est passé, elle réfléchit à cela dans son cœur. 20 Ensuite les bergers repartent. Ils rendent gloire à Dieu et chantent sa louange pour tout ce qu'ils ont vu et entendu. En effet, tout s'est passé comme l'ange l'avait annoncé.




Commentaire

Un sauveur est né, quelle bonne nouvelle ! Jésus, la lumière du monde, le Fils de Dieu, vient parmi les êtres humains.
Mais un petit enfant couché dans une mangeoire (même pas un berceau !) n’est pas vraiment l’image qu’on se fait du Sauveur des nations. On est assez loin des superhéros actuels. Jésus étonne, sort des sentiers battus, et nous bouscule dans nos idées toutes faites.
Dans son humilité, Jésus a choisi d’entrer dans une peau humaine avec toute la faiblesse que ça peut impliquer. Il s’est abaissé à notre niveau et toute sa vie, jusqu’à la croix, il a choisi l’humilité, la faiblesse, lui qui aurait mérité toute la gloire.
Quelle foi ont dû avoir les bergers, pour croire que ce petit être était réellement le messie annoncé dans l’Ancien Testament, malgré les apparences de faiblesse!

Yasmine Winz
Responsable groupe de jeunes


Ecrire une note personnelle


Action

« Alléluia, gloire à toi Seigneur ! Merci Jésus d’être venu sur terre pour nous »


Pour aller plus loin