28 – Gédéon, un héros courageux

Ajouter aux favoris

Comment Dieu peut-il faire quelque chose de grand dans ta vie ?

Juges 6,11-24

11 L'ange du SEIGNEUR vient au village d'Ofra. Il s'assoit sous l'arbre sacré qui appartient à Yoach, du clan d'Abiézer. Gédéon, le fils de Yoach, est en train de battre le blé là où d'habitude on écrase le raisin. Ainsi les Madianites ne peuvent pas le voir. 12 L'ange du SEIGNEUR se montre à Gédéon et lui dit : « Le SEIGNEUR est avec toi, combattant courageux ! » 13 Gédéon répond : « Pardon, mon seigneur ! Si le SEIGNEUR est avec nous, pourquoi est-ce que nous sommes si malheureux ? Nos ancêtres nous ont raconté les actions extraordinaires que le SEIGNEUR a faites au moment de la sortie d'Égypte. Où sont donc ces actions ? Maintenant, le SEIGNEUR nous a abandonnés, il nous a livrés aux Madianites. » 14 Le SEIGNEUR se tourne vers Gédéon et lui dit : « Avec la force que tu as, va délivrer Israël des Madianites ! Oui, c'est moi qui t'envoie. » 15 Gédéon répond : « Seigneur, pardon ! Comment est-ce que je peux délivrer Israël ? Mon clan est le plus faible de la tribu de Manassé. Et moi, je suis le plus jeune de ma famille. » 16 Le SEIGNEUR lui répond : « Je serai avec toi, et tu battras les Madianites comme un seul homme. » 17 Gédéon dit au SEIGNEUR : « Si tu es bon pour moi, donne-moi un signe que c'est bien toi qui me parles. 18 Ne t'en va pas avant mon retour. J'ai une offrande pour toi et je veux te l'apporter. » Le SEIGNEUR répond : « Je vais rester jusqu'à ton retour. » 19 Alors Gédéon va préparer un cabri. Il prend 30 kilos de farine et il fait cuire des pains sans levain. Il met la viande dans un panier et le jus dans un récipient. Puis il apporte tout cela sous l'arbre sacré et il le présente à l'ange de Dieu. 20 L'ange lui dit : « Prends la viande et les pains. Mets-les sur ce rocher et verse le jus dessus. » Gédéon obéit. 21 Alors l'ange du SEIGNEUR touche la viande et les pains avec le bâton qu'il tient à la main. Un feu sort du rocher, il brûle la viande et les pains. Puis l'ange disparaît. 22 Gédéon comprend que c'était l'ange du SEIGNEUR. Il dit : « Malheur à moi, Seigneur DIEU ! J'ai vraiment vu ton ange face à face ! » 23 Mais le SEIGNEUR lui dit : « Que la paix soit avec toi ! N'aie pas peur, tu ne mourras pas. » 24 À cet endroit, Gédéon bâtit un autel pour le SEIGNEUR. Il l'appelle « Le SEIGNEUR donne la paix ». Cet autel se trouve encore aujourd'hui à Ofra, le village du clan d'Abiézer.




Commentaire

Gédéon a de mauvaises conditions de départ. Il est le plus jeune enfant, dans la plus petite famille de la tribu. Il est donc, en apparence, tout-à-fait insignifiant ! Mais voilà que l’Ange de l’Éternel s’approche de lui et l’appelle « vaillant héros ». Gédéon doit donc prendre une décision : croit-il son entourage, qui en fait un petit homme insignifiant, ou croit-il ce que Dieu dit de lui ?
Cette question se pose à toi jour après jour : peu importe ce que les autres disent de toi, Dieu déclare que tu as été fait de manière merveilleuse (Psaume 139,13) ; et que c’est ainsi qu’il t’a voulu. Il t’a aussi accordé des dons (Romains 12,6). De plus, tu as tant de valeur pour lui qu’il a payé le prix de tes péchés par le don de la vie de son Fils Jésus (Jean 3,16).
Si tu crois Dieu lorsqu’Il te déclare que tu es un « héros vaillant », tu peux, tout comme Gédéon, te mettre en marche et faire de ta vie une belle histoire !

Daniel Harter
Musicien


Ecrire une note personnelle


Action

Crois-tu que Dieu attend pas que tu sois parfait pour le servir ? Ou non ? Veux-tu croire que Dieu est en train d’écrire une histoire avec ta vie ?