26 – La désobéissance

Ajouter aux favoris

Les événements sont-ils le fruit du hasard, ou bien Dieu est-il derrière tout cela ?

Juges 2,11-19

11 Les Israélites font ce qui est mal aux yeux du SEIGNEUR. Ils adorent les Baals. 12 Ils abandonnent le SEIGNEUR, le Dieu de leurs ancêtres, qui les a fait sortir d'Égypte. Ils servent d'autres dieux, ceux des peuples qui les entourent. Ils se mettent à genoux devant eux et ainsi, ils provoquent la colère du SEIGNEUR. 13 Ils abandonnent le SEIGNEUR et ils adorent les Baals et les Astartés. 14 Alors le SEIGNEUR se met en colère contre les Israélites. Il les laisse sans défense devant des bandits qui les volent. Il les livre aux ennemis qui les entourent, et les Israélites ne sont plus capables de leur résister. 15 Chaque fois qu'ils partent à la guerre, le SEIGNEUR leur fait perdre le combat, comme il a juré de le faire. Ils sont donc désespérés. 16 Alors le SEIGNEUR envoie aux Israélites des juges pour les diriger, et les juges les délivrent des bandits. 17 Pourtant, les Israélites n'obéissent pas à leurs juges. Ils servent des dieux étrangers et ils se mettent à genoux devant eux. Ainsi, ils quittent très vite le chemin de leurs ancêtres. Leurs ancêtres ont obéi aux commandements du SEIGNEUR, mais ils n'agissent pas comme eux. 18 Chaque fois que le SEIGNEUR leur envoie un juge, le SEIGNEUR se tient lui-même auprès de celui-ci. Et pendant toute la vie de ce juge, il délivre les Israélites du pouvoir de leurs ennemis. En effet, ils crient sous les coups de ceux qui les maltraitent et les font souffrir. Et le SEIGNEUR a pitié d'eux. 19 Mais quand le juge meurt, ils recommencent à faire le mal, encore plus que leurs ancêtres. Ils suivent d'autres dieux, ils les servent et ils se mettent à genoux devant eux. Ils n'abandonnent pas du tout leurs actions mauvaises et ils continuent à désobéir à Dieu.




Commentaire

La question du hasard est une question préoccupante. Le hasard existe-t-il ? Ou bien Dieu tient-il tout dans sa main ? Dans notre texte, il est manifeste que Dieu dirige tout-à-fait consciemment le cours de l’histoire. Et qu’il fait perdre ou gagner les batailles. Lorsque les Israélites sont vaincus, Dieu envoie de l’aide pour les ramener sur le bon chemin. Il envoie également des personnes pour les aider, des « juges » : ce serait aujourd’hui par ex. des politiciens, des conseillers, des pasteurs ou des enseignants ; ce sont donc des personnes d’autorité par lesquelles Dieu conduit le peuple.
Je pense que nous sommes responsables de nombreuses situations malheureuses, parce que nous n’avons pas écouté la voix de Dieu. Mais il y a toujours quelque chose à faire : si nous reconnaissons notre faute, nous pouvons toujours revenir à Dieu, qui est disposé à nous ramener dans le droit chemin. Le chapitre 2 des Juges est clair : Dieu donne des chefs, et il voudrait que nous leur obéissions. Ce fait est confirmé dans le Nouveau Testament (voir Romains 13,1).

Daniel Harter
Musicien


Ecrire une note personnelle


Action

Est-ce que tu reconnais tes fautes ou es-tu porté à mettre la faute sur Dieu ? Quels sont dans ta vie les « juges » qui te montrent le bon chemin ? Pourrais-tu nommer des circonstances où tu n’as pas écouté Dieu ?