20 – À travers la mer

Ajouter aux favoris

Dieu a-t-il un pouvoir sur la nature ?

Exode 14,15-29

15 Le SEIGNEUR dit à Moïse : « Pourquoi est-ce que tu m'appelles au secours ? Dis aux Israélites de se remettre en marche. 16 Toi, prends ton bâton et lève-le sur la mer. Ouvre ainsi un passage pour que les Israélites avancent au milieu de la mer sur un chemin sec. 17 Et moi, je fermerai le cœur des Égyptiens pour qu'ils vous suivent dans la mer. Mais je montrerai ma gloire en écrasant le roi d'Égypte et toute son armée, ses chars et ses cavaliers. 18 Oui, cette défaite du roi d'Égypte, de ses chars et de ses cavaliers montrera ma gloire. Ainsi les Égyptiens sauront que le SEIGNEUR, c'est moi. » 19 L'ange de Dieu qui marchait devant les Israélites va se placer derrière eux. La colonne de fumée qui était devant eux passe aussi derrière eux. 20 Elle vient se placer entre le camp des Égyptiens et le camp des Israélites. Du côté des Égyptiens, le nuage de fumée est sombre, mais du côté des Israélites, il éclaire la nuit. C'est pourquoi les Égyptiens et les Israélites ne peuvent pas s'approcher les uns des autres pendant toute la nuit. 21 Moïse lève sa main sur la mer. Toute la nuit, le SEIGNEUR envoie de l'est un grand vent qui fait reculer la mer. La mer s'ouvre et il y a un chemin sec. 22 Les Israélites avancent sur le chemin sec au milieu de la mer. L'eau forme comme un grand mur à leur droite et à leur gauche. 23 Les Égyptiens suivent les Israélites. Tous les chevaux du roi d'Égypte, ses chars et ses cavaliers entrent derrière eux au milieu de la mer. 24 Vers la fin de la nuit, le SEIGNEUR, qui est dans la colonne de feu et de fumée, regarde le camp des Égyptiens et il met le désordre dans leur armée. 25 Il bloque les roues de leurs chars, qui n'arrivent plus à avancer. Alors les Égyptiens disent : « Fuyons loin des Israélites, parce que le SEIGNEUR combat avec eux contre nous ! » 26 Le SEIGNEUR dit à Moïse : « Lève ta main sur la mer. L'eau va revenir sur les Égyptiens, sur leurs chars et sur leurs cavaliers. » 27 Moïse lève la main sur la mer, et, au lever du jour, elle reprend sa place comme avant. Les Égyptiens qui fuient se trouvent tout à coup devant la mer, et le SEIGNEUR les fait tomber dedans. 28 L'eau arrive sur les chars, les cavaliers et sur toute l'armée du roi d'Égypte. Tous ceux qui sont entrés dans la mer derrière les Israélites se noient. 29 Mais les Israélites ont traversé la mer sur un chemin sec. L'eau a formé comme un grand mur à leur droite et à leur gauche.




Commentaire

Voici encore quelque chose d’inhabituel. Les Israélites sont à peine sortis d’Égypte que de nouveaux ennuis commencent. Le Pharaon ne veut pas accepter sa défaite et envoie des soldats à la poursuite de Moïse et du peuple. Dans cette situation, Moïse se trouve apparemment pris au piège : il a devant lui la mer et derrière lui les soldats. Dieu a pour cette situation une solution tout prête mais renversante : il ouvre simplement la mer de telle sorte que les Israélites peuvent la traverser pour continuer de fuir. Quant aux assaillants, ils ne réussissent pas à la traverser à sec et ils se retrouvent engloutis par les flots. Dieu continue son chemin avec Israël.
Comme il l’a promis, il protège son peuple. Le miracle avec l’eau et la colonne de nuée paraît impossible, ou bien ? Mais si Dieu est effectivement le créateur du monde, il peut aussi faire de tels miracles.

Ecki Graumann
Leader jeunesse


Ecrire une note personnelle


Action

Souhaites-tu que Dieu te protège comme il l’a fait pour son peuple ? Crois-tu que Dieu est le maître de toutes choses ?