2 – Une faute et ses conséquences…

Ajouter aux favoris

Qui décide de ce qui est bon?

Genèse 3,1-13

1 Parmi les bêtes sauvages que le SEIGNEUR Dieu a faites, le serpent est le plus rusé. Il demande à la femme : « Est-ce que Dieu vous a vraiment dit : “Ne mangez aucun fruit du jardin” ? » 2 La femme répond au serpent : « Nous pouvons manger les fruits du jardin. 3 Mais pour l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : “Ne mangez pas ses fruits et n'y touchez pas ! Sinon, vous mourrez.”  » 4 Le serpent répond à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! 5 Mais Dieu le sait bien : le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront. Vous serez comme des dieux, vous pourrez savoir ce qui est bien ou mal. » 6 La femme se dit : les fruits de cet arbre sont beaux, ils doivent être bons. Ils donnent envie d'en manger pour savoir plus de choses. Elle prend un fruit de cet arbre et le mange. Elle en donne à son mari qui est avec elle, et il en mange aussi. 7 Alors leurs yeux s'ouvrent. Maintenant, ils voient qu'ils sont nus. Ils attachent ensemble des feuilles d'arbre, et cela leur sert de pagne. 8 Le soir, un vent léger se met à souffler. Le SEIGNEUR Dieu se promène dans le jardin. L'homme et la femme l'entendent et ils se cachent devant lui, parmi les arbres du jardin. 9 Le SEIGNEUR Dieu appelle l'homme. Il lui demande : « Où es-tu ? » 10 L'homme répond : « Je t'ai entendu dans le jardin. J'ai eu peur parce que je suis nu. Alors, je me suis caché. » 11 Le SEIGNEUR Dieu lui demande : « Qui t'a appris que tu étais nu ? Est-ce que tu as mangé le fruit que je t'avais interdit de manger ? » 12 L'homme répond : « La femme que tu m'as donnée, c'est elle qui m'a donné ce fruit, et j'en ai mangé. » 13 Le SEIGNEUR Dieu dit à la femme : « Qu'est-ce que tu as fait là ? » La femme répond : « Le serpent m'a trompée, et j'ai mangé du fruit. »




Commentaire

Tout arrive comme si c’était programmé d’avance: Adam et Ève désobéissent à la seule règle donnée par Dieu (Genèse 2,17). Dieu n’avait pas inventé cette règle pour embêter tout le monde. Ou pour priver l’homme de quelque chose, comme le serpent le prétend (v.1 et 4). Non, en réalité, Dieu veut empêcher que l’homme ne s’égare. Suite à leur acte, les problèmes commencent... Tout d'abord se rendent compte de leur nudité (v.7). Il y en aura une foule d’autres.
Au fond, toutes les injustices que nous voyons dans le monde trouvent leur origine ici : l’homme se détache de ce que Dieu pense être la vie. Du coup, il en porte les conséquences. Cela nous montre que les péchés ne restent pas sans suite. Ils détruisent la relation à Dieu et font que les choses ne vont pas aussi bien que ce qui était prévu à l’origine par Dieu.

Serge Enns
Leader jeunesse


Ecrire une note personnelle


Action

Y a-t-il des choses qui rendent la relation à Dieu impossible ? Penses-tu que Dieu a de bonnes idées, même pour ta vie?