19 – Enfin libre

Ajouter aux favoris

As-tu déjà vécu une délivrance ?

Exode 12,21-28,50-51

21 Moïse réunit tous les anciens d'Israël. Il leur dit : « Prenez un agneau ou un cabri pour vos familles et égorgez-le pour la fête de la Pâque. 22 Vous prendrez une branche d'hysope, vous la tremperez dans le récipient qui contient le sang de l'animal. Puis vous couvrirez de sang les deux montants et la poutre au-dessus de la porte d'entrée. Ensuite, personne ne devra sortir de sa maison avant le matin. 23 Le SEIGNEUR traversera l'Égypte pour punir ses habitants. Mais quand il verra le sang sur les montants et sur la poutre, il passera et il ne laissera pas le Destructeur entrer dans vos maisons. 24 Pour vous et pour vos enfants, ce commandement est valable pour toujours. 25 Quand vous serez entrés dans le pays que le SEIGNEUR a promis de vous donner, vous ferez cette cérémonie. 26 Si vos enfants vous demandent : “Qu'est-ce que cela veut dire ? ”, 27 vous répondrez : “C'est le sacrifice offert au SEIGNEUR pour la fête de la Pâque. Quand nos ancêtres israélites étaient en Égypte, le SEIGNEUR a fait mourir les Égyptiens. Mais il a passé au-dessus de nos maisons sans s'arrêter et il a protégé nos familles.” » Alors les Israélites se mettent à genoux. 28 Ensuite, ils partent et ils font exactement ce que le SEIGNEUR a commandé à Moïse et à Aaron. 50 Tous les Israélites font exactement ce que le SEIGNEUR a commandé à Moïse et à Aaron. 51 En ce jour précis, le SEIGNEUR fait sortir les Israélites d'Égypte, en bon ordre.




Commentaire

Dieu envoie un ange de la mort qui va tuer tous les premier-nés, dans le but de frapper pour la dernière fois le Pharaon et délivrer Israël. Pour les Israélites, cela signifie qu’il faut observer précisément ce que Dieu leur dit afin de protéger leurs familles. Devant les portes d’entrée avec du sang sur les cadres, l’ange passe sans rien faire. C’est de là que vient le nom de “Fête de la Pâque”, dont le mot en hébreu signifie “passer à côté de”.
Le fait de sacrifier des animaux pour Dieu avait d’ailleurs une signification concrète dans le peuple d’Israël. Il montrait qu’un être humain est coupable devant Dieu. La culpabilité doit être payée, pour que l’Homme et Dieu puissent avoir une relation. La logique là derrière n’est pas simple à saisir : Dieu est saint et absolument bon, mais pas l’être humain. C’est pourquoi il faut un sacrifice de substitution, pour que l’être humain puisse avoir une relation avec Dieu.

Ecki Graumann
Leader jeunesse


Ecrire une note personnelle


Action

Que signifie pour toi être “bon” ? Penses-tu que chaque être humain est coupable devant Dieu ? Est-ce que Dieu t’a déjà délivré de quelque chose ?